Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pour les amateurs de petites briques

28 Mar

Lego business

Publié par gerard schombiez

Lego business

Un blog cela ne sert pas qu'à mettre des photos en ligne mais aussi à partager son point de vue sur certains points. En ce qui me concerne je veux faire part de mon étonnement à propos de certains aspects du Lego business. La vente de petites briques d'occasion semble totalement légitime. Je suis d'ailleurs le premier à acheter sur internet ce qui me manque afin de créer mes MOC, comprenez par cet acronyme "My Own Creation", c'est à dire des créations originales et personnelles. C'est un commerce utile mais il appartient à l'acheteur de faire la part des choses en ce qui concerne les prix qui dans certains cas peuvent être prohibitifs. Toutefois la concurrence aidant la régulation se fait de façon automatique car aucun vendeur sur internet ne peut se vanter d'avoir l'article unique. Souvent il s'agit de composants d'un lot racheté à un tarif raisonnable que l'on peut revendre à l'unité mais certains vendeurs peuvent aussi détailler des boites neuves. Par contre il existe une autre espèce de Lego business beaucoup difficile à comprendre. Des individus semblent faire une acquisition systématique de boites neuves et encore scellées de sets Lego en fin de commercialisation. Ces articles deviennent donc de fait des "collectors" ce qui pourrait justifier d'un prix plus élevé à la revente. On peut les trouver sur le "market place" d'un site américain ou sur un site de vente entre particulier bien français. La pratique pourrait sembler normale si les tarifs n'étaient totalement déconnectés de la réalité. En effet comment peut on acheter un set à 400% de son dernier prix public initial. Même si on peut admettre le principe qui dit "ce qui est rare est cher" il faut vraiment être un pigeon pour succomber à ce genre de tentation. Le seul acheteur potentiel est en toute logique un autre spéculateur qui peut espérer faire un placement éventuel. Dès l'instant ou la boite sera ouverte l'objet perdra la plus grande partie de sa valeur. Maintenant quel est l'intérêt de faire l'acquisition d'un set de Lego si l'on ne joue pas avec. Ce type de commerce est donc condamné à tourner en rond de spéculateur en spéculateur. Le véritable amateur de Lego se tournera naturellement vers des objets d'occasion avec lesquels il pourra passer un bon moment autre que celui de regarder fixement une boite neuve jamais ouverte.

À propos

pour les amateurs de petites briques